Le point sur la prime à la conversion en 2019

Voiture bleue neuve avec prime à la conversion

Chaque année apporte son lot de changements en ce qui concerne les différentes primes automobiles : nous vous expliquons donc ce qu’il en est pour la prime à la conversion en 2019 !

Qu’est-ce que la prime à la conversion ?

La prime à la conversion, c’est l’occasion de changer votre vieux tacot pour cette fameuse voiture d’occasion dans le Finistère que vous aviez repérée, grâce à une aide gouvernementale ! L’objectif de cette prime est d’aider les particuliers, ainsi que les professionnels, à changer leur vieux véhicule pour une voiture neuve ou d’occasion.

L’idée est d’améliorer la qualité de l’air sur le territoire, en remplaçant un maximum de vieilles voitures par des modèles plus récents et moins polluants.

L’aide est versée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) et dépend du modèle de véhicule mis à la casse, ainsi que de celui qui le remplace.

Voiture green avec feuilles vertes

Source : GettyImages

Comment obtenir la prime à la conversion en 2019 ?

Les vieux véhicules concernés par cette aide sont les voitures et les camionnettes de moins de 3,5 tonnes. La date de l’immatriculation importe également :

  • Avant 1997 pour un véhicule essence
  • Avant 2001 pour un diesel d’un ménage imposable
  • Enfin, avant 2006 pour un diesel d’un ménage non imposable

La personne souhaitant profiter de la prime doit posséder le véhicule depuis au moins un an et le mettre à la casse dans un centre agréé VHU (véhicule hors d’usage).

Quant au nouveau véhicule, il peut s’agir :

  • D’une voiture
  • D’une camionnette
  • D’un deux-roues (ou trois-roues) à moteur
  • D’un quadricycle à moteur (dont la puissance maximale est >2kW)

Il doit également être immatriculé en France et ne pas être revendu dans les 6 mois après son achat (ou à moins de 6000 km) s’il s’agit d’une voiture ou d’une camionnette. Pour les deux-roues et les quadricycles, la règle est cette fois-ci d’une année complète et de 2000 km au compteur !

Que vous fassiez le choix d’acheter une voiture d’occasion dans la Manche, ou de vous tourner vers du neuf, sachez que le véhicule choisi devra avoir, au choix, un taux d’émission :

  • Inférieur ou égal à 20 g/km,
  • Compris entre 21 et 50 g/km,
  • Compris entre 21 et 122 g/km et avoir la vignette Crit’Air « électrique », « 1 » ou « 2 »
Tirelire rose en forme de cochon avec argent autour et figurine voiture

Source : GettyImages

Quelle aide puis-je percevoir en 2019 avec la prime à la conversion ?

Cela dépendra du véhicule acheté et de votre situation fiscale.

Ainsi, pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable, vous touchez :

  • 2500 € s’il est neuf, ou qu’il est d’occasion mais que vous êtes non imposable
  • 1000 € s’il est d’occasion et que vous êtes imposable

Pour l’achat d’un véhicule thermique Cirt’Air 1 neuf ou d’occasion :

  • 1000 € si vous êtes imposable
  • 2000 € si vous ne l’êtes pas

Pour l’achat d’un véhicule thermique Crit’Air 2 neuf ou d’occasion :

  • 2000 € pour un foyer non imposable

Si vous vous tournez en revanche vers un deux-roues, un trois-roues ou un quadricycle :

  • 100 € si vous êtes imposable
  • 1100 € si vous ne l’êtes pas

Avec une nouveauté en 2019 et pas des moindres : la prime est doublée pour les 20% des ménages les plus modestes et pour les salariés non imposables roulant plus de 60km aller-retour par jour pour se rendre à leur travail.

Testez votre éligibilité à la prime à la conversion sur le site du gouvernement qui lui est consacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *